Print Friendly and PDF

Place de la Sorbonne 3

Le numéro 3 de Place de la Sorbonne, revue internationale annuelle de poésie de l’université Paris-Sorbonne, paraît au début de ce mois d’avril 2013.

Cette revue n’est pas celle d’un courant ni d’une esthétique particulière. Elle a pour vocation de faire découvrir et mieux connaître, au public le plus large possible, la poésie actuelle, de langue française ou pas, dans sa richesse et sa grande diversité.

Avec ce troisième numéro, Place de la Sorbonne atteint sa vitesse de croisière. La revue a trouvé sa place dans le champ poétique contemporain, grâce d’abord sans doute à la qualité et à la diversité des poètes qui y sont publiés, mais aussi à ce qui la distingue de la plupart des autres revues de poésie, cette large place faite à la présentation, à l’analyse et au commentaire qui vise à fournir au lecteur repères, éclairages, outils divers pour qu’il se familiarise avec la poésie actuelle et aille toujours plus avant dans sa découverte.

Cette livraison s’ouvre par un texte dense et fort de « L’Invité », Jean-Pierre Siméon, directeur du Printemps des Poètes, qui dit comment et pourquoi, en dépit des idées reçues, la poésie est aujourd’hui plus nécessaire et plus efficace que jamais. Un entretien avec Dominique Fourcade, un des écrivains les plus novateurs d’aujourd’hui, jette sur son œuvre, mais aussi sur certains des enjeux de la poésie et de l’art d’aujourd’hui, un éclairage essentiel.

Parmi les poètes de langue française publiés dans ce numéro, quelques-uns sont d’ores et déjà notoires : James Sacré, Christian Prigent, Dominique Grandmont. D’autres sont bien engagés dans une œuvre de grande qualité, comme Gérard Cartier, Pierre Drogi ou Alexis Pelletier. Enfin, la revue rassemble des textes de nombreux poètes plus jeunes, dont la lecture permettra de se faire une idée substantielle de la vitalité de l’écriture poétique contemporaine.

Dans la rubrique « Langues du monde », on lira des textes (en version bilingue) d’une Bulgare, Kéva Apostolova, d’une Canadienne, Karen Mac Cormack, d’une Américaine, Rosanna Warren et d’un Hongrois, István Kemény.

Catherine Fromilhague commente, dans la rubrique « Vis-à-vis », des poèmes de Bernard Vargaftig, un grand poète récemment disparu.

Et dans « Confrontations », Michel Deguy propose une réflexion originale, brillante et pénétrante, sur la question du sens en poésie aujourd’hui.

« Contrepoints » permet de découvrir le travail d’un plasticien chilien, Manuel Torres.

Le volume se clôt sur de nombreux comptes rendus de livres récents de poésie.

Place de la Sorbonne est éditée par les Éditions du Relief et distribuée par Vilo. On peut l’acheter dans toutes les librairies au prix de 15 € TTC.

Une soirée de lancement du PLS3 se déroulera le mardi 16 avril à 18h30, au grand amphithéâtre du Centre universitaire

Plusieurs des poètes publiés dans ce numéro liront leurs textes, puis signeront leurs derniers livres.

 

Informations pratiques

Mardi 16 avril à 19h30

Lieu : Amphithéâtre Richelieu - 17, rue de la Sorbonne - 75005 Paris

Entrée gratuite sur réservation obligatoire à : agenda-culturel@paris-sorbonne.fr / 01 40 46 33 72