À vos côtés tout au long de vos études

Sorbonne Université soutient sa communauté étudiante tout au long de sa formation.

Au travers de ses nombreux dispositifs d'accompagnement, nous œuvrons à votre réussite et votre épanouissement personnel durant votre vie étudiante.

Nous sommes à vos côtés

Étudier à
Sorbonne Université

C’est participer à la grande aventure de la connaissance, s’accomplir dans ses études et se préparer à créer le futur.

Le Chœur & Orchestre de Sorbonne Université

Le Chœur et Orchestre

Chaque année, le Cosu réunit plus d’une centaine de jeunes musiciennes et musiciens, enthousiastes et passionnés, autour d’un projet musical ambitieux qui poursuit nos missions éducatives et de transmission des savoirs.

Recherche et Innovation

Sorbonne Université promeut l'excellence au cœur de chacune de ses disciplines et développe de nombreux programmes interdisciplinaires à même de répondre aux grands enjeux du 21e siècle.

Recherche et Innovation

Formations

Découvrez toute notre offre de formation

En Arts, langues, lettres, sciences humaines et sociales / Médecine et métiers de la santé / Sciences et Ingénierie

Choisir Sorbonne Université, c’est intégrer un établissement pluridisciplinaire de renommée mondiale, donner le meilleur de soi-même pour suivre une formation de haut niveau, et rejoindre une communauté de plus de 52 000 étudiantes et étudiants, et 400 000 alumni dans le monde entier.

Arts, langues, lettres, sciences humaines et sociales

La faculté des Lettres est l’une des plus complètes et des plus importantes, en France et dans le monde, dans le domaine des arts, langues, lettres, sciences humaines et sociales. Ses domaines de spécialité sont multiples : les lettres classiques et modernes, les langues, lettres et civilisations étrangères, la linguistique, la philosophie, la sociologie, l’histoire, la géographie, l’histoire de l’art et l’archéologie, la musicologie, les sciences de l’information et de la communication, les sciences de l’éducation et la formation des enseignantes et enseignants.

Médecine et métiers de la santé

La faculté de Médecine assure l’enseignement des 3 cycles d’études médicales : de la PACES (intégrée à la faculté) au 3e cycle incluant des DES, DESC, DU et DIU. Les enseignements sont dispensés principalement sur deux sites : Pitié-Salpêtrière et Saint-Antoine. La faculté dispense également des enseignements paramédicaux : l’orthophonie, la psychomotricité et l’orthoptie. Le site Saint-Antoine intègre une école de sage-femme.

Sciences et Ingénierie

Couvrant tous les champs de la connaissance en sciences et ingénierie, la faculté des Sciences et Ingénierie s’attache autant à soutenir la recherche au cœur des disciplines qu’à favoriser les approches pluridisciplinaires pour répondre aux grands enjeux du 21e siècle. L’excellence académique est portée par ses enseignants-chercheurs et chercheurs dont les travaux de recherche nourrissent la qualité des formations dispensées par la faculté.

Elle regroupe 10 membres couvrant toutes les disciplines des lettres, de la médecine, des sciences et ingénierie, de la technologie et du management. Cette diversité favorise une approche globale de l’enseignement et de la recherche, pour promouvoir en commun l'accès de tous au savoir.

Alliance 4EU+

L’Alliance 4EU+

Dans un monde qui change, Sorbonne Université s’est unie aux universités Charles de Prague, Heidelberg, Varsovie, Milan et Copenhague, pour créer l'Alliance 4EU+.

Avec un modèle novateur d’université européenne, 6 grandes universités de recherche intensive répondent ainsi aux défis qui s’imposent à l’Europe.

Les Alliances de Sorbonne Université


Bescherelle : Chronologie de l'histoire de la langue française

Par Frédéric Duval, Gilles Siouffi, Jacques Dürrenmatt, Agnès Steuckardt

  • International
  • Recherche

Salomé Paul, distinguée par la National University of Ireland

Les travaux de recherche de Salomé Paul, docteure en littérature française et comparée, ont reçu le prix de la National University of Ireland et une médaille de l'Ambassade de France en Irlande.

La thèse de Salomé Paul, intitulée Avatars contemporains du tragique grec: Le Mythe dans la dramaturgie de Sartre, Anouilh, Camus, Paulin, Kennelly et Heaney, sera prochainement publiée dans la série "Perspectives comparatistes" des Classiques Garnier sous le titre Avatars contemporains du tragique grec sur les scènes françaises et irlandaises. Ce travail de recherche s'est vu récompensé par un prix de la National university of Ireland et une médaille de l'Ambassade de France en Irlande. Retour sur un parcours dédié à la recherche.


Comment devient-on chercheuse ?

Salomé Paul : Mon projet professionnel n’étant pas encore bien défini lors de mon entrée à la Faculté des Lettres en 2009, j’ai donc choisi la licence pluridisciplinaire “Culture Antique et Monde Contemporain”. Mon intérêt s'est rapidement porté sur la question de la réception des mythes antiques dans la littérature contemporaine, notamment dans le domaine dramatique. Après l’obtention de deux masters - en Lettres classiques sous la direction du professeur Carlos Lévy et en Littérature comparée sous la direction du professeur Bernard Franco – poursuivre en recherché était une évidence !
A cette époque, le professeur Bernard Franco m’a proposé de faire une thèse en cotutelle avec un pays anglophone. Mon choix s’est tout de suite porté sur la République d’Irlande dont la tradition théâtrale est tout aussi marquée qu’en France par l’influence de la tragédie grecque. Seule l’institution University College Dublin m’a proposé une co-diplômation en Études Théâtrales. Cette expérience reste à ce jour l’une des plus enrichissantes de ma courte carrière de chercheuse !
Les spécialités de mes deux directeurs de recherche, Bernard Franco et Eamonn Jordan, se complétant parfaitement, j’ai pu réalisé en quatre années un travail ambitieux qui sera prochainement publié.

J’aimerais profiter de cette interview pour souligner le rôle essentiel joué par les membres du jury de soutenance, les professeures Clare Finburgh Delijani, Florence Fix et Brigitte Le Juez, dont les remarques m’ont permis de perfectionner mon travail. J’ai enfin une pensée particulière pour le professeur Pierre Brunel qui m’a accompagnée dans le processus de transformation de ma thèse en monographie.


Pouvez-vous nous parler de votre sujet de thèse ?

Salomé Paul : L’objectif principal était de démontrer le changement de paradigmatique qui s’est opéré dans l’approche du phénomène tragique et du genre de la tragédie à l’époque contemporaine. La tragédie, telle qu’elle est pratiquée par les Grecs durant le Ve siècle avant J.-C., se construit autour du concept de dikè, c’est-à-dire de justice. Toutefois, au XXe siècle, la pensée tragique se porte sur la question de la liberté humaine. Cette transformation quant à l’appréhension philosophique et dramatique du phénomène résulte des événements socio-politiques qui secouent le monde occidental, et plus particulièrement européen, durant cette période.
Mon étude reposait sur la comparaison de plusieurs tragédies grecques :

  • Les Perses, L’Orestie, et Prométhée enchaîné d’Eschyle
  • Antigone et Philoctète de Sophocle
  • Médée et Les Troyennes d’Euripide

En réponse à ces tragédies antiques, j’ai également pris en compte des transpositions contemporaines, créées en France et en Irlande en réponse à des événements socio-politiques menaçant la liberté des individus, ou du moins d’une partie d’entre eux. Ce corpus moderne se composait de plusieurs pièces mises en scène durant ou après l’Occupation :

  • Les Mouches de Jean-Paul Sartre (1943)
  • Antigone de Jean Anouilh (1944)
  • Caligula (1945) d'Albert Camus
  • Les Troyennes de Sartre (1965), pièce écrite lors de la période de la décolonisation dans les années 1960
  • Trois pièces créées pendant la période des Troubles (1968-1998) : The Riot Act (1984) et Seize the Fire (1989) de Tom Paulin, et The Cure at Troy de Seamus Heaney (1990)
  • Trois pièces composées durant le débat portant sur les droits des femmes dans les années 1980 en République d’Irlande : Antigone (1986), Medea (1989), et The Trojan Women (1993) de Brendan Kennelly.



Comment avez-vous postulé à la National University of Ireland ?

Salomé Paul : Le dossier a été préparé par mon directeur de recherche, le professeur Eamonn Jordan et le service des relations internationales de UCD. C’est un prix qui distingue les diplômes collaboratifs entre la France et l'Irlande, être en cotutelle était un critère essentiel. La National University of Ireland est un système fédéral universitaire auquel appartient University College Dublin, l’université irlandaise dans laquelle j’ai fait mon doctorat en cotutelle avec Sorbonne Université.


Quelle est la thématique de vos recherches actuelles ?

Salomé Paul : Je suis actuellement en postdoctorat financé par l'Irish Research Council au sein du département de Théâtre au Trinity College de Dublin sous le mentorat du professeur Melissa Sihra. Mes recherches portent sur les transpositions féministes des tragédies grecques dans l'œuvre de Marina Carr, une dramaturge contemporaine irlandaise.

Des projets à venir ?

Salomé Paul : Mes dernières recherches vont être publiées dans une monographie qui est actuellement sous contrat avec l'éditeur Routlege. Je co-dirige également un ouvrage collectif qui s'intéresse à la représentation et l'auctorialité des femmes (ce qui relève de la personnalité de l'auteur ou de l'autrice dans une œuvre) de la classe ouvrière dans le théâtre irlandais en partenariat exclusif avec l'éditeur Routledge.

 

Formations

Découvrez toute notre offre de formation

Médecine

La faculté de Médecine assure l’enseignement des 3 cycles d’études médicales : de la PASS (intégrée à la faculté) au 3e cycle incluant des DES, DESC, DU et DIU. Les enseignements sont dispensés principalement sur deux sites : Pitié-Salpêtrière et Saint-Antoine. La faculté dispense également des enseignements paramédicaux : l’orthophonie, la psychomotricité et l’orthoptie. Le site Saint-Antoine intègre une école de sage-femme.

Etudier à
la faculté de Médecine

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants et leur propose une large offre de formations ainsi qu’un accompagnement adapté à leur profil et à leur projet.

La vie associative

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants.

21 393

usagers

17 527

étudiants

715

hospitalo-universitaires

12

centres de recherche

Chiffres-clés


Découvrir les dernières parutions

Toutes les parutions

Le Grand Livre des pratiques psychomotrices

Par Anne Vachez-Gatecel, Aude Valentin-Lefranc

Fondements, domaines d'application, formation et recherche

Je marche donc je pense

Par Roger-Pol Droit et Yves Agid

Réussir sa consultation en anglais

Par Dr Pascaline Faure

La recherche en temps d'épidémie

Par Patrice Debré

Du sida au Covid, histoire de l'ANRS

Neurosciences cognitives

Par / Sous la direction de Mehdi Khamassi

Sorbonnavirus

Par Pierre-Marie Chauvin et Annick Clement

Regards sur la crise du coronavirus

Les langues de la médecine

Par Pascaline Faure

La médecin

Par Karine Lacombe, Fiamma Luzzati

Une infectiologue au temps du corona

Le Cinéma intérieur

Par Lionel Naccache

Projection privée au cœur de la conscience

Miction impossible

Par Pr Corinne Isnard Bagnis

Face aux risques

Par Pascal Griset, Jean-Pierre Williot, Yves Bouvier

Une histoire de la sûreté alimentaire à la santé environnementale

Des formations riches et exigeantes

La faculté accompagne plus de 20 000 étudiantes et étudiants vers le monde professionnel grâce à une très large offre de formations adossées à la recherche, disciplinaires et interdisciplinaires, afin de répondre à tous les défis, scientifiques, technologiques et sociétaux. Son cycle d’intégration pluridisciplinaire et son dispositif majeure-mineure en licence, ses 80 parcours de masters, ses formations internationales, ses cursus en apprentissage et son offre de formation continue permettent de proposer des parcours riches et exigeants, adaptés aux projets de chacun, nourris par les recherches de ses enseignantes-chercheuses, enseignants-chercheurs, chercheurs et chercheuses.

Recherche

Couvrant tous les champs de la connaissance en sciences et ingénierie, la Faculté des Sciences et Ingénierie soutient la recherche au cœur des disciplines, la recherche aux interfaces, le développement de partenariat avec les entreprises, et favorise l'émergence de nouvelles thématiques pour répondre aux grands enjeux  du XXIe siècle.

La vie à
la Faculté des Sciences et Ingénierie

Que ce soit sur le campus Pierre et Marie Curie, ou dans ses trois stations biologiques, à Banyuls, Roscoff et Villefranche, la Faculté des Sciences et Ingénierie constitue à la fois un lieu d'enseignement, de recherche et d'épanouissement intellectuel, où cours, conférences, colloques, congrès, expositions et autres manifestations scientifiques rythment la vie de ses étudiants et de ses personnels.

La vie associative à la faculté des Sciences et Ingénierie

Vie associative

Découvrez la vie associative de la Faculté des Sciences et Ingénierie.



Stem Cell Biology and Regenerative Medicine

Par Charles Durand & Pierre Charbord

River Publishers Series in Biotechnology and Medical Technology Forum

Du Laboratoire Arago à l'Observatoire océanologique de Banyuls

Par / Sous la direction de Guy Jacques et de Yves Desdevises

Une épopée humaine et scientifique