Georg Christoph Kilian, La loterie, mezzotinte et eau-forte, 2nde moitié du XVIIIe siècle, British Museum, Department of Prints and Drawings, (Image modifiée par Alexandre Gabens), © The Trustees of the British Museum
  • Recherche

Intermédiaires ? Les femmes dans les sphères artistiques, entre actions et contraintes (XVIIe-XVIIIe siècles)

Ce colloque se propose de s'intéresser au rôle des femmes comme intermédiaires au sein des différentes sphères artistiques aux XVIIe et XVIIIe siècles.

  • Le 08 juin. 2023

  • 09:30 - 17:30
  • Colloque
  • Institut national d'histoire de l'art, Galerie Colbert. Inscription par email.

Si la figure de la femme artiste aux XVIIe et XVIIIe siècles suscite l’intérêt de la recherche depuis plusieurs années, le rôle des femmes comme intermédiaires au sein des différentes sphères artistiques de la période moderne est beaucoup moins l’objet de l’attention des historiennes et historiens de l’art.

Entendue comme "l’ensemble des individus qui assument des responsabilités entre les individus - présents ou passés – et le public [...]", la notion d’intermédiaire doit aussi se décliner au féminin.

Qu’elles soient mécènes, collectionneuses, salonnières, "maîtresses peintresses" ou de danse, modistes, restauratrices, marchandes ou femmes d’artistes, comment ont-elles contourné ou surmonté les obstacles imposés à leur sexe et condition pour exercer différents rôles d’intermédiation au sein des "mondes de l’art" sous l’Ancien Régime ? Comment leur agentivité leur permet-elle d’exercer un rôle et d’assumer des responsabilités entre le public, l’œuvre et l’artiste ?

Le présent colloque propose de répondre à ces questions à travers des études novatrices de parcours individuels et/ou collectifs des XVIIe et XVIIIe siècles, aussi bien en France que dans d’autres espaces européens.

Le programme complet de l'événement est disponible sur le site internet du Centre André Chastel, dont le lien figure en bas de page.

Organisation

  • Natacha Aprile, doctorante en histoire de l'art à la Faculté des Lettres de Sorbonne Université
  • Maxime Bray, doctorant en histoire de l'art à la Faculté des Lettres de Sorbonne Université
  • Défendin Détard, doctorant en histoire de l'art à la Faculté des Lettres de Sorbonne Université

Ce colloque est organisé par le Centre André Chastel : laboratoire de recherche en histoire de l'art et l'UFR d’Histoire de l’art et d’archéologie de la Faculté des Lettres.

@Illustration : La loterie, Georg Christoph Kilian, mezzotinte et eau-forte, 2nde moitié du XVIIIe siècle, British Museum, Department of Prints and Drawings, (image modifiée par Alexandre Gabens), © The Trustees of the British Museum. 

Lieu de l'événement

Institut national d'histoire de l'art
Galerie Colbert, Salle Ingres (2e étage)

2 rue Vivienne - 75002 Paris

Sorbonne Université - Faculté des Lettres
Institut national de l’histoire de l’art
2 rue Vivienne 75002 Paris

Centre André Chastel : laboratoire de recherche en histoire de l'art (UMR 8150)

Laboratoire de recherche en histoire de l’art (du Moyen Âge à l’immédiat contemporain), le Centre André Chastel est une unité mixte placée sous la triple tutelle du CNRS, de la Faculté des Lettres de Sorbonne Université et du ministère de la Culture (direction générale des Patrimoines).

Le nom d’André Chastel témoigne du patronage initial qu’exerça l’historien de l’art sur les deux laboratoires ayant donné naissance à l’UMR 8150 : le Centre de recherche d’histoire de l’architecture moderne (CRHAM), créé en 1967, et le Laboratoire de recherche sur le patrimoine français (UMR 22).

Le Centre André Chastel constitue la plus importante équipe de recherche française en histoire de l’art.

UFR Histoire de l'art et archéologie

De l’Antiquité à l’époque contemporaine, l’unité de formation et de recherche d’histoire de l’art et d’archéologie propose une formation des arts à travers différentes civilisations (européenne, égyptienne, islamique indienne, chinoise, amérindienne) et différentes disciplines (peinture, sculpture, photographie, arts décoratifs, patrimoine, archéologie).