• Histoire

Centre Roland Mousnier

UMR 8596 - CRM

  • Unité mixte de recherche

Le centre Roland Mousnier (UMR 8596) est, à l’échelle de la France, un des plus anciens centres universitaires de recherches en histoire. Ses origines remontent à 1958. Depuis cette date il a connu des transformations notables qui témoignent d’une constante préoccupation d’ajustements et de réajustements autorisant de nouvelles mises en perspective sur la longue durée et sur des problématiques différenciées et élargies.

Le centre Roland Mousnier réunit des chercheurs et des chercheuses qui travaillent sur une longue période de temps, allant de la fin de l’Antiquité et du Haut Moyen Age, jusqu’au XXIe siècle. Certains des objets historiques qui y sont étudiés peuvent ainsi être saisis sur la très longue durée. Il apporte également son soutien à de grandes enquêtes collectives dont les résultats sont mis au service de l’ensemble de la communauté scientifique.

Identification

Directeur : Cyril GRANGE
Directeur adjoint : Élisabeth CROUZET-PAVAN

Écoles doctorales de rattachement :
Mondes antiques et médiévaux (ED022)
Histoire moderne et contemporaine (ED188)

Tutelle(s) autre que Sorbonne Université :
CNRS
EPHE

Sorbonne
escalier G 1er étage et demi
17 rue de la Sorbonne
75005 Paris

site internet du centre
Fiche ScanR

Présentation

L’innovation méthodologique et la créativité thématique ont toujours été de grandes caractéristiques du Centre Roland Mousnier. Certaines des disciplines fondamentales de l’historiographie française, comme la démographie historique ou encore l’anthropologie religieuse, ont été en partie portées par le Centre qui doit rester capable de proposer des concepts, de construire des théories, d’identifier des objets historiques innovants et de mettre en place de nouvelles méthodologies d’analyse.

Domaines d’expertise : histoire intellectuelle et culturelle ; anthropologie religieuse, politique et sociale ; démographie historique ; histoire économique ; histoire aréale ; sémiologie historique ; histoire de l’histoire ; histoire de l’ipséité ; histoire des minorités.

1. Histoire de la famille et des populations

Restant fidèles à une orientation privilégiée d’histoire sociale recourant aux méthodes quantitatives innovantes, les recherches ont été élargies depuis deux décennies vers des thématiques en pleine expansion à l’échelle internationale : l’histoire de la famille et de la parenté ; l’histoire de la santé.

société, parenté, migrations, enfance, genre, sexualités, santé

1-1 Étude quantitative des populations

Le centre à la responsabilité de grandes enquêtes de démographie historique dans le sillage de celles menées par l’Ined sur la population d’Ancien Régime ou de celle dite « Tra » ou « 3000 familles ».

1-2 Alliance, parenté, parenté spirituelle

Mariage, alliance et structures de parenté constituent des enjeux fondamentaux de l’histoire sociale des familles en Europe
à l’époque moderne et au XIXe siècle. Les approches désormais classiques de la démographie historique et de l’anthropologie historique se nourrissent ici des apports de l’histoire du droit ou de l’analyse de réseau.

1-3 Histoire de la famille

Les historiennes et les historiens du centre cherchent à articuler plus systématiquement les sources des pratiques sociales avec les sources normatives qu’elles soient juridiques ou politiques.

1-4 Histoire sociale de la santé

L’histoire de la santé selon les individus ou les groupes étudiés recouvre plusieurs directions de recherches fécondes tournées soit vers les agents, les actions et les effets des politiques de santé publiques sur les populations, soit vers les praticiens de tous ordres dispensant soins et conseils aux malades.

2. Jeux et enjeux des pouvoirs Ve-XVe siècles

L’accent est mis sur les dimensions religieuses des pouvoirs, sur les rituels profanes et sacrés, sur l’imaginaire des pouvoirs comme sur les institutions qui structurèrent l’action des hommes à travers la longue durée.

2-1 Interactions dans la société carolingienne et seigneuriale

Les chercheurs et chercheuses travaillent sur les interactions sociales, politiques, culturelles et religieuses dans l’Occident,
depuis Al Andalus jusqu’à la Grande-Bretagne, entre le très haut Moyen Âge et le XIIIe siècle.

2-2 Histoire culturelle du religieux et du politique

Les chercheurs et chercheuses travaillent à une histoire culturelle du religieux et du politique en Occident se déployant sur un arc chronologique large, de l’époque carolingienne au XVIe siècle.

2-3 Pratiques du politique et usages sociaux aux derniers siècles du Moyen Âge

Les chercheurs et chercheuses travaillent sur l’histoire politique et socio-économique de l’Europe à la fin du Moyen Âge,
avec une attention particulière accordée à la France, l’Italie, l’Angleterre, l’Empire, ainsi qu’à l’Orient latin.

3. Histoire du judaïsme et des minorités religieuses (XVe-XXe siècles)

Les recherches portent sur une histoire politique, économique, sociale et culturelle des juifs et du judaïsme ainsi que des minorités religieuses à l’échelle de l’Europe et de la Méditerranée, du Moyen Âge à nos jours. Néanmoins les thématiques relatives à d’autres minorités religieuses, comme les uniates trouvent aussi leur place.

3-1 Histoire culturelle et intellectuelle des sociétés juives du passé

Une attention particulière est accordée aux sources, aux représentations et aux acteurs du judaïsme ancien ou contemporain.

3-2 Histoire économique et sociale des juifs dans l’espace européen et méditerranéen (XVIe-XXe siècles)

L’histoire économique et sociale des juifs d’Europe et de Méditerranée constitue un champ d’étude international
particulièrement fécond et en constant renouvellement. La grande variété des activités économiques des juifs
et la diversité de leur condition juridique et sociale dans le temps et dans l’espace est au cœur des recherches conduites
au Centre Roland Mousnier.

3-3 Minorités chrétiennes

Les recherches portent  sur les uniates, populations de rite grec reconnaissant la primauté de Rome. Elles jouaient un rôle prépondérant dans la consolidation des frontières de la République polono-lituanienne et dans l’Empire des Habsbourg. Après l’élargissement du territoire russe vers l’ouest, elles subirent brimades et oppressions qui allaient se transformer en persécutions systématiques et aboutir à l’interdiction de leurs pratiques dans tout l’Empire russe.

4. Systèmes politiques, de l’Ancien Régime au début de l’époque contemporaine

La recherche est structurée d’une part à l’histoire politique de la France d’Ancien Régime, avec une attention privilégiée pour les institutions de la monarchie, entendues au sens large, d’autre par taux  systèmes impériaux à l’échelle européenne et mondiale, à travers les cas de quelques puissances d’envergure planétaire : l’Espagne, le Portugal et la France.

4-1 Institutions françaises d’Ancien Régime

Les recherches portent sur l’histoire politique de la France d’Ancien Régime, avec une attention privilégiée pour les institutions de la monarchie, entendues au sens large.

4-2 Analyse des systèmes impériaux

La monarchie espagnole, la monarchie française et le Brésil forment les terrains à partir desquels s’est développée, au sein du Centre Roland Mousnier, une réflexion sur l’idée de système impérial qui est de plus en plus présente dans l’historiographie mondiale. Sous l’effet de l’histoire atlantique ou de l’histoire globale, elle s’est diversifiée depuis une vingtaine d’années avec l’apparition de modèles multinodaux. 

5. Cultures du politique et du religieux de la Renaissance au XIXe siècle

Le Centre Roland Mousnier est l’institution de recherche française la plus impliquée dans l’étude, d’une part, des guerres civiles et spécialement des guerres de Religion, d’autre part, des sensibilités et des pratiques religieuses de l’époque moderne.

5-1 L’espace politique de l’expression à l’épreuve des guerres de religions en Europe : discours, gestes, objets.

Il s’agit d’étudier l’implication des populations européennes dans le schisme religieux et les conflits violents qu’il détermine.
À la croisée de l’histoire de la culture et de l’histoire du politique, dans une démarche résolument pluridisciplinaire
mobilisant littérature, sciences sociales, histoire de l’art, il s’agit de considérer les expressions individuelles et collectives
– verbales ou non-verbales, orales ou écrites, manuscrites ou imprimées – par lesquelles interviennent des procédures de mobilisation. Surtout l’objet des réflexions est ici de conduire une interrogation sur le concept de guerre de religion
envisagée dans les intrications d’un désir salvifique et d’une action instrumentalisant le politique ou se confondant avec lui.

5-2 Les imaginaires de différentiations (psychés collectives et individuelles)

Sont scrutées les interrogations sur les rapports conflictuels entre l’ici-bas et l’au-delà, sur la montée en puissance de cultures du doute sur soi, sur la part de l’angoisse eschatologique comme vecteur de parcours dissociés, sur l’ipséité, happées ou fascinée par des fantasmes et de projections, sur la tentation démonologique qui peut étendre ses imaginaires jusqu’au registre du politique et du social.

5-3 Catholicismes en transition

- La temporalité du Concile de Trente vu comme une réforme de la Réforme entendue dans une longue durée.
- Le temps d’une quête de « l’entre-deux  confessionnel».
- Le temps d’une « religion française » qui demande de dépasser l’opposition « romanité »/ religion gallicane.

6. Histoire du monde

Cet axe coordonne les recherches menées sur les relations, les échanges, les transferts que des sociétés et des cultures élaborent entre elles, qu’elles soient proches ou bien éloignées spatialement les unes des autres. Les chercheurs et chercheuses proposent différentes approches de ces interactions – politiques, économiques, sociales et culturelles – et les associent souvent.  Les confrontations violentes ne sont pas négligées, à travers la conquête, le conflit, l’exploitation et la domination, comme sont envisagés les modes de résolution des affrontements.

6-1 Histoire internationale de l’Europe et du monde

La notion d’ « histoire internationale » permet de trouver un équilibre entre l’étude de la sphère étroite de la décision et celle des sociétés, pour aborder les constructions internationales en intégrant les déplacements humains, l’opinion publique et les résistances populaires. Une telle histoire internationale permet un dialogue interdisciplinaire avec des chercheurs dans le domaine du droit, de la littérature, des sciences ou de l’art. Pour les périodes médiévale et moderne, en donnant une nouvelle impulsion à l’histoire des cours et des relations internationales dans une approche plurielle.

6-2 Études aréales et transnationales

Le Centre Roland Mousnier compte dans ses rangs de nombreux spécialistes d’aires lointaines ou de pays étrangers. Ils cumulent une grande expérience de leurs terrains respectifs, une connaissance de leurs langues et, naturellement, une forte expertise disciplinaire. Le Centre abrite ainsi une des rares chaires universitaires consacrées en France à l’histoire du Brésil ; il compte également d’importantes communautés de spécialistes des îles Britanniques à l’époque moderne ou de la Russie du XVIe au XIXe siècle.

6-3 Économies mondialisées

L’approche des théories européennes de l’industrialisation appliquée au reste du monde est le cadre problématique des travaux de ce sous-axe. Sur la base des questions des économistes concernant les dynamiques de croissance et de globalisation d’un côté et des traditionnelles interrogations des historiens de l’autre, il a paru souhaitable de mobiliser les récents apports de la business history et des recherches en microéconomie de l’entreprise, de l’État et de la consommation.

  • Communication dans un congrès

Reasoning Non-Functional Goals and Features in Web systems

German Urrego

Information and Communication Technologies: from Theory to Applications, 2004, Syria. pp.643 - 644. ⟨hal-00706461⟩

  • Communication dans un congrès

Toward Integration of Enterprise, System and Knowledge Modeling

German Urrego

International Society of Productivity Enhencement, 2004, Switzerland. pp.1. ⟨hal-00706462⟩

  • Chapitre d'ouvrage

Defence Firms beyond National Borders: Internationalisation or Multi-Domestic Approach?

Renaud Bellais, Susan Jackson

Since the end of the cold war, the arms industry has been experiencing a deep structural transformation. The logical consequence of such short-term and structural evolutions is that companies in the arms industry are looking to access markets beyond national borders. Such transformation becomes a…

Renaud Bellais. The evolving boundaries of defence: an assessment of recent shifts in defence activities, Emerald Group Publishing Limited, pp.231-249, 2014, Contributions to Conflict Management, Peace Economics and Development, 978-1-78350-974-4. ⟨10.1108/S1572-8323_2014_0000023015⟩. ⟨hal-01058234⟩

  • Chapitre d'ouvrage

The evolution and future of European defence firms

Renaud Bellais, Jean-Paul Hébert, Keith Hartley

The European defence industry has changed considerably since the late 1980s. The end of the Cold War required the industry to undertake major restructuring, especially when governments, expecting to reap a "peace dividend," drastically cut procurement spending. In the early 2000s this…

Jacques Fontanel, Manas Chatterji. War, Peace and Security (Contributions to Conflict Management, Peace Economics and Development, Emerald Group Publishing Limited, pp.83-104, 2008, Contributions to Conflict Management, Peace Economics and Development, Volume 6, 978-0-4445-3244-2. ⟨hal-01058239⟩

  • Article dans une revue

Martial Foucault et Anne Muxel, Une jeunesse engagée. Enquête sur les étudiants de Sciences Po, 2002-2022

Margaux Trarieux

Lectures, Les comptes rendus, 2023. ⟨hal-03996139⟩

Coordonnées

Adresse physique

1, rue Victor Cousin – En Sorbonne, escalier G 1er étage et demi
75230 Paris cedex 05