• Recherche

Les ratés de l’expérience esthétique

Colloque international sur l'expérience esthétique "ratée". Que peut-on en apprendre ?

  • Du 31 Mar. 2023 au 01 avr. 2023

  • 09:30 - 17:00
  • Colloque
  • 31 mars : Maison de la recherche, 28 rue Serpente. Amphithéâtre Molinié.
    1er avril : Sorbonne, Amphithéâtre Michelet.
    Inscription par mail.

Il arrive qu’en sortant d’une exposition, d’une salle de cinéma ou de théâtre, on déclare : « C’était raté ». Le plus souvent, on justifie ce jugement par la déficience des œuvres. Mais ne peut-on pas considérer que c’est l’expérience esthétique elle-même qui est ratée, et par-delà le jugement négatif, ce « ratage » ne nous apprend-il pas quelque chose ? L’enjeu ne recoupe que partiellement celui de la réception manquée, inadéquate ou défectueuse. S’il se passe bien quelque chose dans les ratés, ce quelque chose peut agir comme une mise à l’épreuve et conduire à repenser l’expérience esthétique elle-même.

Organisation

UFR de philosophie
Unité de recherche Métaphysique, histoires, transformations, actualités - Centre Victor Basch (UR 3552)

  • Marianne Massin, professeur émérite en philosophie de l’art et esthétique
  • Gaëlle Périot-Bled, maîtresse de conférences en philosophie de l’art et esthétique

Partenaire de l'événement

École nationale supérieure d’architecture de Grenoble (ENSAG)

Programme

Maison de la recherche, 28 rue Serpente, 75005 Paris. Amphithéâtre Molinié

  • 09h00. Accueil
  • 09h45. Introduction
  • 10h00. Marianne MASSIN « Du raté comme échec au raté comme condition de l’accomplissement de l’expérience esthétique »
  • 10h40. Joshua DE PAIVA « Le silence des araignées chez Tomás Saraceno : enjeux d'une déception des attentes »
  • 11h20. Natacha PFEIFFER « Les images de Walid Raad: des échecs programmés ? »
  • 12h00. Pause déjeuner
  • 14h.00 Maxime DECOUT « La lecture ratée : aux frontières de la mauvaise lecture »
  • 14h40. Estelle ZHONG MENGUAL « Le cas O'Keeffe. Sur la réception ratée de ses peintures florales »
  • 15h20. Pause
  • 15h40. Justine PRINCE « Jouer avec les ratés : pièges, impasses et détours dans le parcours labyrinthique »
  • 16h20. Céline BONICCO–DONATO « Des manières de manquer une expérience esthétique en architecture... et de la rattraper. L’exemple de l’architecture baroque »

Sorbonne, 1 rue Victor Cousin, 75005 Paris. Amphithéâtre Michelet

  • 10h00. Accueil
  • 10h30. Alberto Frigo « Pictura reservata »
  • 11h10. Esteban Buch « Temporalités de l’expérience esthétique : une dialectique de l’échec?  »
  • 11h50. Pauline Nadrigny « Le field recording et la déception de la factualité »
  • 12h30. Pause déjeuner
  • 14h30. Vincent Platini « Bombe anodine et attentat raté : le désamorçage de L’Opéra de Quat’Sous »
  • 15h10. Alexis Anne-Braun « Activer, désactiver les œuvres : réussites et échecs de notre expérience esthétique »
  • 15h50. Anne Dressen « Exposer le raté, s’exposer au ratage, ou les enjeux de l’atterrissage »
  • 16h30. Conclusion
  •  Alexis Anne-Braun : MCF, ENS-ULM
  • Céline Bonicco-Donato : PR, Université de Grenoble
  • De Paiva Joshua : Doctorant, Sorbonne Université, ED 433, UR3552
  • Maxime Decout : PR, Sorbonne Université
  • nne Dressen : Commissaire d’exposition au MAM de Paris, Doctorante ENS-ULM
  • Esteban Buch : Directeur d'études à l’EHESS
  • Alberto Frigo : PR, Université de Milan (Italie)
  • Marianne Massin : PR émérite, Sorbonne Université
  • Pauline Nadrigny : MCF, Université Panthéon Sorbonne
  • Gaëlle Periot-Bled : MCF, Sorbonne Université
  • Natacha Pfeiffer : Maitresse de conférences, Université de Namur (Belgique)
  • Vincent Platini : Enseignant-chercheur, Université de Kassel (Allemagne). Boursier du programme Feodor Lynen de la fondation Alexander von Humboldt
  • Justine Prince : Docteure, Sorbonne Université, ED433, UR3552
  •  Estelle Zhong Mengual : Enseignante, Beaux-Arts de Paris

Métaphysique, histoires, transformations, actualités

Le champ de recherches s’étend de la philosophie de l’antiquité tardive et du haut moyen-âge jusqu’à la période la plus contemporaine, en dehors de tout découpage simplement chronologique, puisque aussi bien l’accent porte sur les méthodes de l’histoire de la philosophie, la question de sa périodisation, et plus généralement la diversité de ses histoires, dans ses découpes et ses champs disciplinaires.

L’orientation de la composante du centre Victor Basch présente la même spécificité que celle du master « Esthétique et philosophie de l’art », à savoir la volonté de ne jamais dissocier la réflexion philosophique de la connaissance artistique. D’où les liens étroits que cette équipe entretient par exemple avec l’histoire de l’art, la musicologie, les études théâtrales ou cinématographiques, et les différents partenariats noués avec des institutions culturelles.

Lieu de l'événement

Maison de la recherche
28, rue Serpente - 75006 Paris

Géolocalisation

Sorbonne Université - Maison de la recherche

Sorbonne Université - Faculté des Lettres
Maison de la recherche
28 rue Serpente 75006 Paris
Localisation

48.8525, 2.34155